Live
  1. Les Dragons montent en Division 2
  2. LA SAISON DES DRAGONS EST PRÉVUE DÉBUTER LE 25 SEPTEMBRE
  3. Les Dragons en mode préparation
  4. François Rodrigue inspire la famille des Dragons
  5. Les Dragons vendent chèrement leur peau

Notre histoire

L’époque du juvénile

Les Dragons de la Polyvalente de Saint-Georges – c’est le nom de l’équipe à cette époque – ont commencé leurs activités en 1975.

L’idée d’avoir une équipe de football à la Polyvalente de Saint-Georges remonte à 1974. Un concours avait été organisé pour en trouver le nom.

1975

Les Dragons évoluent dans la Ligue Chaudière sous la direction de Jacques Doyon et de Gérald Bolduc.

Fiche de la 1re saison : 3 victoires et 2 défaites. Les Dragons ont remporté le championnat de cette ligue.

1976

Fiche de la 2e saison : 6 victoires et 1 défaite. 2e championnat de la Ligue Chaudière, le 1er championnat de la région de Québec et défaite au championnat provincial contre Granby.

1977

Les activités des Dragons font relâche pour des raisons techniques et administratives.

1978

Les Dragons, sous la férule de Jacques Doyon, représentent la Ligue Chaudière au championnat de la région de Québec. La victoire fut contestée lors de ce championnat en raison d’un problème d’interprétation, ce qui se traduisit par une défaite.

1979

Les Dragons gagnent la finale de la Ligue Chaudière et se rendent en finale de la région de Québec contre St. Patrick’s High School.

1980

Les Dragons jouent maintenant dans la ligue de la Commission des écoles catholiques de Québec (CECQ), un regroupement des meilleures équipes de la région de Québec. Les Dragons gagnent le championnat de la région de Québec, devenant la première équipe à battre l’équipe de St. Patrick’s High School.

1981

Les Dragons connaissent une saison parfaite à leur deuxième saison dans la ligue de la CECQ: 8 victoires contre 0 défaites. À ces résultats éloquents, ajoutons la première victoire des Dragons au championnat provincial contre Calixa-Lavallée, remportée 30-0.

1982

Autre saison remarquable: 8 victoires et un match nul. Deuxième championnat provincial par une victoire de 65-0 contre Baie-Comeau. Les Dragons sont choisis Équipe de l’année au Gala du mérite sportif beauceron.

1983

Dernière année au football juvénile pour les Dragons. Les Dragons remportent le championnat de l’ASSRQ (Association du sport scolaire de la Région du Québec) et le championnat de la région de Québec.

Faits saillants des Dragons au football juvénile

En huit saisons au football juvénile:

54 victoires, 6 défaites et 1 partie nulle.

3 saisons sans défaite en saison régulière.

Le passage au Midget AAA

Parce que la compétitivité n’était pas assez grande dans le football scolaire, à la fin de la saison 1983, la décision a été prise afin que les Dragons évoluent dans une ligue plus forte. L’annonce de la venue des Dragons au football civil a ainsi été faite le 5 avril 1984.

La Ligue de football midget du Québec répondait très bien aux objectifs des Dragons d’offrir un programme sportif de haut calibre pour les jeunes. Les Dragons délaissaient enfin le participatif pour le compétitif et devenaient une équipe civile.

Cependant, l’organisation des Dragons a toujours été consciente de l’importance de la réussite scolaire. De plus, en accédant au circuit civil, les Dragons obtenaient aussi la latitude d’intervenir auprès des jeunes décrocheurs, alors trop nombreux en Beauce. Déjà, les Dragons avaient la certitude que leur programme de football pouvait agir positivement sur ces jeunes en détresse.

Ce changement entraînait aussi celui du nom de l’équipe: Les Dragons de la Chaudière, puisqu’il s’agissait du nom de la commission scolaire d’alors.

1984

Première saison dans la ligue midget AAA. Neuf équipes forment alors la ligue : les Blues de Chomedey, les Broncos de Duvernay, les Packers de Greenfield Park, les Warriors de LaSalle, les Mustangs de North Shore, les Spartans de Saint-Laurent, le Vert et Or du Séminaire Saint-Joseph de Trois-Rivières, les Hornets de Sun Youth et les Dragons.

Fiche de la première saison dans le midget AAA : 3 victoires, 7 défaites. Les Dragons sont écartés des séries.

1985

Robert Morin est le nouvel entraîneur-chef des Dragons. Il succède à Jacques Doyon. L’équipe obtient une fiche de 2 victoires et 8 défaites.

1986

L’équipe étant composée de joueurs peu expérimentés, les Dragons n’obtiennent que 2 victoires contre 8 défaites et ne praticipent pas aux séries.

1987

Martin Goulet devient le nouvel entraîneur-chef. Les Dragons débutent en lions avec trois victoires, mais doivent attendre au dernier match de la saison régulière pour en obtenir une quatrième.

Avec une fiche de 4 victoires et 6 défaites, l’équipe réussit tout de même à faire les séries pour la première fois dans le midget. Les Dragons parviennent à battre Sun Youth en demi-finale, mais s’inclinent devant Laval en finale du Trophée Jack Simpson.

Malgré cela, l’avenir des Dragons dans le midget AAA est remis en question.

1988

Mario Auclair est nommé nouvel entraîneur-chef des Dragons. Il reçoit un mandat clair de la commission scolaire: le programme de football doit être réorganisé ou il sera abandonné. L’équipe obtient une fiche de 3 victoires et 7 défaites.

1989

L’équipe est coposée de joueurs plus expérimentée et connaît une première saison gagnante en six ans: 7 victoires et 3 défaites. Les Dragons s’inclinent en demi-finale contre North Shore.

1990

Les Dragons soulèvent le Trophée Jack Simpson en remportant la finale consolation, un premier honneur de cette envergure pour l’équipe depuis son passage au football civil. Les Dragons avaient obtenu une fiche de .500 en saison régulière.

1991

Tout comme l’année précédente, les Dragons jouent pour .500 et remportent le Trophée Jack Simpson.

L’option football

1992

C’est en 1988 qu’était venue l’idée d’offrir une option football où les cours scolaires seraient jumelés avec le football. C’est cependant en 1992 que l’option football sera donnée pour la première fois.

Richard Jolicoeur est alors embauché pour donner les cours de l’option football avec six périodes. Autrement dit, les cours d’éducation physique normaux et un cours à option sont remplacés par des cours de football.

Les Dragons remportent un troisième Trophée Jack Simpson consécutif.

1993

En 1993, il n’y avait qu’un seul classement général dans la ligue midget AAA à l’époque. Le Trophée Jack Simpson représentait la finale consolation.

Les Dragons ont obtenu une fiche respectable de 7 victoires et 3 revers mais, malgré tout, ils se sont retrouvés en 6e position. L’équipe devait donc battre North Shore en série suicide pour atteindre la demi-finale pour le Ballon d’Argent.

Malheureusement, les Dragons ont perdu contre North Shore, pour se retrouver en finale consolation contre les Packers de Greenfield Park, pour l’obtention du Trophée Jack Simpson.

Après avoir contrôlé le ballon durant presque toute la première demie, les Dragons ont manqué de temps pour marquer un touché juste avant le mi-temps. Les Packers ont ensuite contrôlé le chronomètre à leur tour en deuxième demie, pour finalement l’emporter en deuxième prolongation contre les Dragons, au terrain de Saint-Léonard.

1994

Les Dragons ont une fiche de plus de .500.

1995

Marc Sauvé devient l’entraîneur-chef des Dragons.

Après une fiche de 6 victoires et 4 défaites en saison régulière, les Dragons perdent 28-27 contre North Shore en demi-finale.

1996

Les Dragons présentent une fiche de .500, avec 5 victoires et autant de défaites. Ils s’inclinent 28-25 devant Saint-Léonard en quart de finale.

1997

Les Dragons revendiquent une autre fiche de 5 victoires et 5 défaites en saison régulière et perdent de nouveau en quart de finale contre Saint-Léonard, cette fois-ci par la marque de 41-14.

1998

En raison de la fusion des commissions scolaires, les Dragons prennent le nom des Dragons de la Beauce-Etchemin.

Les Dragons remportent 6 victoires et subissent 5 défaites. Ils perdent 26-21 en quart de finale contre LaSalle.

1999

Un ancien entraîneur-chef des Dragons, Robert Morin, fonde les Dragons cadet, qui jouent pour la première année.

L’équipe midget termine avec un dossier de 7 victoires et 3 défaites. Elle perd en demi-finale contre Saint-Léonard, au compte de 28-14.

2000

Fiche de 5 victoires et 5 défaites. Les Dragons sont défaits en demi-finale 53-15 contre Lakeshore.

2001

Dernière année de Marc Sauvé en tant qu’entraîneur-chef. Une fiche de 7 victoires et 3 défaites pour les Dragons. L’équipe perd en demi-finale par la marque de 28-10 contre North Shore.

2002

Pierre Morin est le nouvel entraîneur-chef. Les Dragons remportent 6 victoires et subissent 4 défaites. Ils s’inclinent 29-24 en demi-finale contre North Shore.

2003

Richard Jolicoeur est le nouvel entraîneur-chef. Il succède à Pierre Morin qui a réorienté sa carrière. Les Dragons connaissent une saison de 5 victoires et 5 défaites. Ils s’inclinent 27-3 devant Greenfield Park en quart de finale.

2004

Après une saison régulière de 7 victoires et 3 défaites, les Dragons se rendent en grande finale provinciale du prestigieux Ballon d’Argent pour la première fois de leur histoire. Avec 7,2 secondes à faire au match, North Shore marque le touché gagnant pour battre les Dragons 18-17.

Les Dragons perdent en finale provinciale 18-17 contre North Shore. L’équipe des Dragons comptait 51 joueurs.

2005

Les Dragons connaissent une saison parfaite. Ils remportent enfin leur première victoire en finale provinciale contre North Shore. Il s’agissait alors de leur premier Ballon d’Argent en 22 ans dans la ligue midget. L’équipe composée de 46 joueurs l’emporte 29-23 contre North Shore lors de la finale disputée le dimanche 12 novembre 2005.

2006

Les Dragons devaient démontrer que les victoires et le championnat de l’année précédente n’étaient pas que le fruit du hasard et l’ont plutôt bien fait. En effet, les Dragons ont de nouveau été parfaits. En saison régulière, ils ont présenté une deuxième fiche consécutive parfaite de 10 victoires.

En séries, ils ont battu les Hornets de Sun Youth 30-0 en quart de finale. En demi-finale, ils l’ont emporté 46-20 contre les Cougars de Lakeshore. Puis, en finale provinciale pour la conquête du Ballon d’Argent, les 50 joueurs des Dragons ont gagné 31-7 contre les Mustangs de North Shore.

Cette finale était finale était disputée pour la deuxième année consécutive au Stade Percival Molson. Pour la saison régulière, l’offensive des Dragons a terminé au premier rang de la ligue pour une troisième année consécutive. Quant à la défensive, c’est pour une seconde année consécutive qu’elle a terminée au premier rang.

Cette marque de 26 victoires consécutives devenait le nouveau record parmi toutes les équipes de football de la Beauce. Le record précédent était détenu par le Tigres de l’École secondaire Notre-Dame-de-la-Trinité depuis plusieurs années. Les Dragons n’avaient par perdu en saison régulière depuis le 15 octobre 2004 en saison régulière et depuis le 14 novembre 2004 en séries.

2007

À peine 72 heures après le 19e Souper du 5e quart des Dragons tenu le 10 mars, l’entraîneur-chef Richard Jolicoeur annonce qu’il quitte le programme des Dragons. Deux mois plus tard, soit le 7 mai, le directeur de la Polyvalente de Saint-Georges annonçait officiellement que Yannick Lacroix devenait le nouvel entraîneur-chef des Dragons de la Beauce-Etchemin.

Les Dragons étaient une équipe en reconstruction en 2007. Malgré cela, à la fin de la saison, ils cumulaient une fiche de 9 victoires et 1 défaite. Ils gagneront la partie quart de finale 19-7 contre Greenfield Park, mais les Dragons perdront ensuite contre les Hornets de Sun Youth en demi-finale par la marque de 21-17.

Les Dragons auront toutefois terminé au premier rang de la division Heppell. Parmi leurs exploits, ils amélioreront leur record de victoires consécutives pour le porter à 31, ce qui reste un record de la ligue midget AAA. Ils auront aussi cumulé une série de 22 victoires consécutives à domicile.

2008

La petite histoire des Dragons aura été marquée par cette 33e saison comme étant une où les Dragons ont su traverser, semaine après semaine, toutes les embûches mises devant eux, et il y en a eu plusieurs. Au bilan final de cette saison palpitante, les Dragons auront connu une fiche en saison régulière de 8 victoires et 2 défaites.

Avec 345 points marqués, l’offensive aura été la meilleure de la ligue. Les Dragons ont terminé la saison au deuxième rang de la division Bruno Heppell. Seuls les Mustangs de North Shore auront devancé les Dragons. Mais les Dragons auront aussi été les seuls à vaincre les Mustangs en saison régulière.

Au second match à domicile des Dragons contre les Packers de Greenfield Park, plusieurs jouueurs ont été affectés par la méningite virale. Les Packers auront d’ailleurs gagné cette partie alors que plus d’une dizaine de joueurs réguliers n’avaient pu jouer.

Ne se laissant pas abattre, les Dragons n’ont perdu aucun autre match du reste de la saison. Fait à noter, les Dragons ont été impeccables en éliminatoires alors que la défensive n’avait accordé que 13 points en trois matchs.

La grande finale provinciale fut disputée au Stade Hébert de Saint-Léonard le 12 novembre. Les Dragons ont remporté cet ultime match contre les Packers de Greenfield Park par la marque de 45-13. Au préalable, ils avaient blanchi les Rebelles de Saint-Hubert 43-0 et les Hornets de Sun Youth 28-0. Il s’agissait d’un troisième championnat provincial pour les Beaucerons en quatre ans.

2009

L’année du 34e anniversaire des Dragons n’aura certainement pas répondu aux attentes de tous et chacun dans l’organisation. En phase de reconstruction, l’équipe n’a jamais pu se faire valoir tout au long de la saison. La progression lente et les insuccès auront marqué cette difficile saison, une première depuis de nombreuses années.

En saison régulière, les Dragons n’ont réussi qu’à remporter trois parties sur les 10 jouées. Cette mauvaise saison aura fait en sorte que, pour la première fois, les Dragons allaient devoir jouer dans la division Wilbert Scott la saison suivante.

Devant jouer leurs séries de 2009 dans la division Wilbert Scott, les Dragons se sont lamentablement laissés surmonter par les Stallions de Saint-Lazare. Ces derniers ont comblé un déficit de 18-0 pour gagner 33-25 en quart de finale.

Au lendemain de ce constat, l’organisation des Dragons s’est donné le mandat de faire tout en son possible pour renouer avec une fiche gagnante et pour retourner dans la division Bruno Heppell. Autrement dit, le 35e anniversaire des Dragons en 2010 devait se démarquer par une retour au sommet.

2010

Les Dragons auront marqué leur 35e saison avec une fiche en saison régulière de 8 victoires et 2 défaites, pour terminer au deuxième rang de la division Wilbert Scott. Leur objectif de revenir dans la division Heppell ayant été atteint, les Dragons furent impitoyables en séries jusqu’à l’obtention de trophée Jack Simpson alors qu’ils ont vaincu les Raiders de Châteauguay 48-8 en finale. L’édition 2010 aura permis aux Dragons de retrouver leurs lettres de noblesse.

2011

Très fiers d’être de retour dans la division Bruno Heppell, les Dragons comptaient sur une équipe très mature. Plusieurs vétérans étaient de retour et quelques joueurs expérimentés étudiant au Cégep Beauce-Appalaches, au CIMIC ou issus de d’autres programmes de la Beauce se sont greffés à l’équipe.

À la fin de la saison, les Dragons ont cumulé une fiche de 6 victoires et 4 défaites, pour terminer au quatrième rang de la division Heppell.

Parmi leurs exploits durant la saison, ils gagneront deux matchs in extremis en revenant de l’arrière à la toute fin. Le premier fut contre les Warriors de LaSalle, où les Dragons se sont sauvés avec une victoire de 31-29, par un placement de 30 verges réussi avec 35 secondes à faire. Cette victoire de 31-29 lors de la 6e semaine d’activités de la ligue venait bousiller la saison parfaite des Warriors jusque là.

La semaine suivante contre les Spartans de Saint-Laurent, tirant de l’arrière 35-14 lors du 3e quart, les Dragons sont remontés jusqu’au dernier jeu du temps réglementaire pour égaliser avec un placement de 20 verges.

Ils ont remporté leur match en deuxième prolongation par la marque de 52-45.

En séries, les Dragons perdront la partie quart de finale 12-11 contre les Hornets de Sun Youth. L’édition 2011 des Dragons 2011 ne fut pas la plus marquante, mais en fut certes une très divertissante.

En 100 matchs ces 10 dernières saisons régulières, les Dragons revendiquent une fiche de 72 gains contre 28 revers, sans compter le Ballon d’Argent en 2005, 2006 et 2008 et le Trophée Jack Simpson en 2010.

2012

Après plusieurs années d’implication qui auront grandement contribué à la renommée de l’équipe, le coordonnateur défensif des Dragons Richard Jolicoeur annonce qu’il n’entraîne pas avec l’équipe cette saison afin d’entraîner la ligne défensive du Rouge & Or de l’université Laval. Marc Sauvé effectue un retour avec l’équipe pour lui succéder pour la saison.

Entre autres en raison d’un certain manque de joueurs et de nombreux blessés, les Dragons connaissent une saison plus difficile de 1-9. L’entraîneur-chef Yannick Lacroix démissionne peu après la fin de la saison.

2013

Carl Dallaire est nommé nouvel entraîneur-chef et coordonnateur offensif de l’équipe en début d’année. Patrick Rodrigue est ensuite nommé coordonnateur défensif.

Les Dragons évoluent dans la division Wilbert Scott avec une équipe jeune et plusieurs nouveaux entraîneurs. Ils connaissent un excellent début de saison, qu’ils terminent avec une fiche de 7-4. Malgré une excellente performance d’équipe lors de ce match, ils sont éliminés en quart de finale par leurs vieux rivaux, les Mustangs de North Shore.

2014

Avec le retour de nombreux vétérans, la saison 2014 s’annonçait des plus prometteuses pour les Dragons. Les protégés de Carl Dallaire ont terminé la saison régulière avec une fiche de 8-2 et le deuxième rang, ce qui leur a permis de remonter dans la division Bruno Heppell à la saison 2015. En séries, les Dragons se sont inclinés en finale du Jack Simpson, par la marque de 27-10 contre Victoriaville.

2015

Le défi était grand en 2015 pour ce qui était à la fois le 40e anniversaire de l’organisation des Dragons et une première saison en division forte (Bruno Heppell) pour l’entraîneur-chef Carl Dallaire. Après trois cuisantes défaites consécutives et plusieurs blessures en début de saison, l’objectif de l’équipe demeurait humble: demeurer en division forte à la fin de 2015.

Par la suite, le travail acharné des joueurs et des entraîneurs ont créé la surprise générale: après trois défaites, les Dragons ont connu une première victoire, puis une défaite serrée, puis quatre victoires consécutives avant de s’incliner contre North Shore au dernier match de la saison régulière et terminer avec une fiche de .500. Les Dragons ont cependant été les seuls à offrir une opposition intéressante aux Mustangs – de l’aveu même de ces derniers – en 2015, qu’ils auront affronté à trois reprises, en incluant la finale. Oui, contre toute attente, les Dragons ont atteint la finale de la Coupe Doug Britton, et ce, dès leur retour en division forte, un fait possiblement jamais accompli avant eux.

Les Hornets de Sun Youth avaient battu les Dragons par la marque de 37-0 à la troisième semaine du calendrier: les Dragons ont battu les Hornets 31-20 en quart-de-finale. Les Cougars de Saint-Léonard avaient battu les Dragons 28-0 à la deuxième semaine du calendrier: les Dragons ont battu les Cougars 46-8 en demi-finale. Les Dragons ont terminé leur beau parcours en s’inclinant en finale contre les Mustangs de North Shore, invaincus en 2015, par la marque de 38-8. Une médaille d’argent, certes, mais une médaille qui vaut de l’or pour une organisation qui, en progressant autant ces trois dernières saisons, avait regagné sa réputation d’équipe à ne pas prendre à la légère aux yeux de toutes les autres.

Le retour au Juvénile

Parce que les Dragons ont toujours été une équipe scolaire, c’est-à-dire dont les joueurs doivent fréquenter l’école et ont un suivi académique serré, mais aussi parce que le football Juvénile a dépassé avec les années l’organisaton et le niveau de jeu du football Midget, les Dragons annoncent au début de 2016 leur décision de retourner au football Juvénile, après 32 saisons dans le Midget.

2016

Les Dragons connaissent une bonne première saison dans la division 2, malgré quelques défaites qui les font terminer la saison régulière en cinquième position sur huit équipes. Les Dragons avaient pourtant une équipe pour terminer en deuxième place. Ils le démontront lors des séries de consolation, en emportant la demi-finale puis la finale.

Les joueurs des Dragons avaient déjà rangé leur équipement depuis quelques jours. Un coup de fil du RSEQ leur apprenait en début de semaine que leur victoire en finale consolation leur donnait en fin de compte accès à un autre match : la finale interrégionale 2b, en quelque sorte l’équivalent du Bol d’Or de cette division. Les Dragons ont su prendre le taureau par les cornes en s’imposant une autre semaine de pratique intensive et en se rendant à Granby pour cette finale imprévue, pour l’emporter 28-5 contre les Patriotes de l’École secondaire Saint-Joseph de Saint-Hyacinthe.

2017

Les attentes étaient grandes pour les Dragons de 2017, qui alignaient de nombreux vétérans, lesquelles avaient déjà démontré de belles choses à leur année recrue. Avec une fiche de 200 points pour et 17 points contre en six matchs, les Dragons ont terminé leur saison régulière invaincus. Cet exploit remontait à 2006 pour les Beaucerons.

Après une demi-finale régionale serrée contre les Mustangs de Chicoutimi et finalement remportée 30-24, les Dragons l’emportent plus facilement en finale régionale par la marque de 34-5 contre les Athlétiques de L’Ancioenne-Lorette.

En demi-finale provinciale, les Dragons l’emportent tout aussi facilement à domicile par la marque de 30-7 contre les empereurs du Collège Letendre.

Et, en grande finale de la Coupe d’Or disputée à Trois-Rivières, les Dragons parviennent à l’emporter 14-7 contre les Voltigeurs du Collège Bourget. Pour l’ensemble de l’organisation, il s’agissait de la preuve ultime que les Dragons étaient redevenus une équipe de football à la hauteur de sa renommée.

En 2018, les Dragons disputeront leur 43e saison. À vous, jeunes Dragons, d’écrire la suite de notre glorieuse histoire et de poursuivre fièrement la tradition!